Mustang Mach-E
#1
Voilà une auto qui devrait sans aucun doute plaire au FAR, SUV et électrique  Happy

[Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-11.jpg]
[Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-16.jpg][Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-14.jpg]
[Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-13.jpg]
[Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-15.jpg]

Présentation imminente a priori, voici les différentes caractéristiques :

[Image: 2021-Ford-Mustang-Mach-E-8.jpg]

Entrée de gamme Select à 44 k$ aux US (HT donc a priori).
Répondre
#2
Pourquoi nommer ça Mustang?
Répondre
#3
pourquoi construire ça....
Répondre
#4
(11-15-2019, 03:19 PM)Topper Harley a écrit : Pourquoi nommer ça Mustang?

Pour en vendre plus peut-être ?  Coucou  Wink
Répondre
#5
Mort de rire : les américains sont tellement choqués du choix de patronyme qu'ils en ont écrit un article recensant les précédents (parce qu'il y en a).
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#6
P’tain, WTF...
On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !
Répondre
#7
Allez, un petit topic en règle pour cette Mustang survoltée. Parce que de banal SUV électrique, en grattant un peu il s'avère qu'il y a pas mal de choses à raconter sur cette nouvelle auto. C'est parti !

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-01.jpg]

Bon, déjà, passage obligé : il faut parler du choix du patronyme de ce modèle. Pas de doute, le canasson cavale sur la calandre (pas trop moche, pour le coup). Le mustang (étymologiquement, le mot désigne un animal errant), c'est ce cheval aux très lointaines origines espagnoles, importé aux Etats-Unis par les descendants de Christophe Colomb, dont certains individus domestiqués sont revenus à l'état sauvage. Détail anthropomorphique intéressant, le mustang est fougueux, et aussi... frugal, ce qui n'a pas vraiment été le cas de son interprétation automobile... jusqu'à ce Mach E. mais le cheval mustang est aussi réputé puissant, rapide, et au caractère bien trempé. Bon, ça va, il n'y a pas tromperie sur la marchandise !

I'm a poor lonesome vehicle (air connu)...

[Image: f1c7b8c5d138251bb749b95b47efda6a]

Inutile de le préciser : c'est la première fois de l'histoire de la marque depuis la création du patronyme en... 1964 qu'une auto comportant plus de 2 portes endosse l'appellation "Mustang". Pour la petite histoire, la Mustang est chez Ford le seul modèle de la gamme à avoir eu droit, tout au long de sa carrière, à "son" badge. Jamais aucune Mustang n'a porté le badge Ford, et la règle se perpétue pour ce nouveau SUV.

Sur le stand au salon de Los Angeles, Ford a soigneusement positionné 2 Mustang (les vraies), censées porter un regard bienveillant sur le nouveau-né. Mais pas sûr qu'il le soit tant que ça, de bienveillant, le regard :

[Image: 400630_2021_Ford_Mustang.jpg]

Cette mise en scène en dit long sur la stratégie du constructeur, tant le badge Mustang est devenu un mythe automobile absolu outre Atlantique, et ailleurs dans le monde. Une stratégie qui ne plaît pas à tout le monde : une pétition en ligne a même été lancée, pour inciter Ford à débaptiser le modèle. Il y avait déjà eu un précédent au début des années 90, quand Ford avait voulu nommer "Mustang" son nouveau coupé à traction avant censé conquérir l'Europe, développé avec Mazda... à cette époque, la pétition avait fait plier la marque, qui a finalement baptisé son coupé... Probe, basé sur le châssis de la MX-6, assemblé chez Mazda.

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-02.jpg]

L'auto s'appuie sur une plateforme 100% nouvelle, et sera assemblée au Mexique à partir de l'été 2020. Une usine dédiée sortira de terre pour servir le marché chinois, où Ford fonde de grandes ambitions. Reste à savoir si le Mustang Mach E a enregistré le même nombre de commandes que la Mustang originelle le jour de son lancement en 1964 (22 000 coupés commandés) : mystère...

A l'arrière, les feux reprennent un des principaux marqueurs stylistiques de la Stang', les fameux feux à 3 stries :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-03.jpg]

Ce qui est intéressant, c'est qu'en 1964 quand sort la Mustang, Ford (qui est alors le deuxième constructeur automobile mondial) a littéralement réinventé l'auto pour les jeunes adultes blasés des vieilles américaines, grosses et lourdes, dans tous les sens du terme. L'autre postulat de la Mustang, c'est la possibilité quasi infinie de personnalisation, de sorte que chaque propriétaire ait le sentiment de posséder une auto unique. La Mustang a véritablement constitué une rupture forte dans la gamme Ford, et continue aujourd'hui, près de 60 ans plus tard, de véhiculer l'image d'une auto différente, qui incarne la liberté et l'insouciance. C'est pour cela que les américains l'apprécient autant, indépendamment de sa gueule ou de ses performances. Ford tenterait-il de réitérer avec ce SUV, en misant tout sur un nom ?

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-14.jpg]

Soyons honnête, le profil est plutôt réussi, à mi chemin entre un X4 et... je sais pas quoi d'autre. Le capot assez long et musculeux évoque lui aussi le coupé. Le pare-brise est assez reculé, ce qui permet d'éviter le profil "monocorps". Le déhanché de l'aile arrière ajoute une touche de sportivité bienvenue. L'astuce du toit noir, chute de toit comprise, permet d'alléger le profil sans sacrifier la garde au toit à l'arrière :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-04.jpg]

A noter, l'absence de poignées de portes, dont l'ouverture se commande à l'aide d'un discret bouton... électrique. D'ailleurs, pas besoin de télécommande avec cette auto, qui se déverrouille automatiquement quand le mobile de son propriétaire se trouve à moins de 10 mètres.

L'auto mesure 4,71 mètres de longueur pour 1,88 mètre de largeur, mais se cantonne à 1,60 mètre de hauteur, ce qui est assez peu pour un SUV. Les volumes de coffres sont de 400 litres à l'arrière, et un peu plus de 100 litres devant. A l'avant, le coffre est étanche et bénéficie d'un bouchon de vidange : il peut donc être rincé à grande eau après avoir transporté la tenue de VTT boueuse, de retour d'une sortie par exemple... comme le coupé Ford Puma en son temps. De manière plus prosaïque, Ford indique que ce compartiment isolé thermiquement peut être rempli de glace pilée, pour garder le pique-nique au frais.

Pour soigner l'aérodynamisme, la calandre (noire sur cette version GT) est bien pleine :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-06.jpg]

En y regardant de plus près, absolument aucun appendice aérodynamique de la face avant n'est ouvert (hormis 2 appendices escamotables en partie basse), et c'est bien logique puisqu'il n'y a strictement rien à refroidir derrière la calandre, qui abrite... le coffre avant. Les moteurs sont logés dans les essieux.

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-08.jpg]

A l'arrière, Ford a osé la proue qui en jette : chute de hayon en mini queue de canard, diffuseur, énorme logo GT...

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-07.jpg]

L'auto est le premier SUV électrique de Ford. Elle est dotée, selon la version, d'un seul moteur de 258 ou 285 chevaux entraînant les roues arrières et offrant 430 km d'autonomie (430 Nm de couple), ou bien en finition haute d'une transmission intégrale, et de 3 moteurs d'une puissance cumulée avoisinant soit 340 chevaux, soit carrément 456 chevaux en finition GT (pour 830 Nm de couple, soient 30 Nm de plus que la nouvelle RS6). Dans cette configuration et selon la conduite adoptée, l'auto revendique jusqu'à 600 km d'autonomie.

Les près de 600 kg de batteries sont logés dans l'empattement qui s'étire sur 2,85 mètres, sous le plancher... qui s'avère parfaitement plat dans l'habitacle. La transmission intégrale est adaptive, le logiciel de bord étant capable de moduler le couple envoyé à chaque roue pour optimiser l'adhérence.

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-15.jpg]

Quelle que soit la version et la motorisation choisie, l'auto offrira 3 modes de conduite modulant le niveau de puissance, pour soit disposer d'une grande autonomie, soit d'un agrément de conduite plutôt sportif. Les batteries sont fournies par LG, à refroidissement liquide, et garanties par Ford durant 8 ans ou 160 000 km. Selon le chargeur utilisé, 80% de l'autonomie peut être reconstitué en moins de 45 minutes. En moyenne, cette Mustang Mach E pèse 1995 kg à vide.

Les projecteurs full LED reprennent le code stylistique des feux arrières :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-09.jpg]

Loin des styles de jantes insipides de ces autos électriques qui jouent les premières de la classe en cherchant à soigner leur coefficient de traînée, le dessin des jantes 20" de la finition GT est très travaillé :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-11.jpg]

Cette finition haute GT bénéficie d'une suspension magnétique :

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-12.jpg]

Les gars du marketing ont bossé dur : le logo latéral "Mach E" annonce la couleur, mais c'est surtout un clin d’œil appuyé à la Mustang Mach 1 de 1969, première version ultra sportive du coupé lancé par Ford.

[Image: 2021-ford-mustang-mach-e-la-13.jpg]

En tout cas, aucune chance d'atteindre Mach 4 : si la version la plus puissante permet d'effectuer le 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes, tous les modèles verront leur vitesse maximale bridée à 180 km/h.

A l'intérieur, l'inspiration Tesla saute aux yeux, même si Ford a voulu se démarquer en positionnant un petit écran derrière le volant, en guise de tableau de bord :

[Image: 400623_2021_Ford_Mustang.jpg]

Détail jugé "différenchiant" par rapport à l'ennemi Tesla : ce bouton circulaire sur l'immense tablette centrale, qui commande uniquement... le volume de la sono de bord.

Le logiciel de bord est doté d'une fonction d'apprentissage adaptif, pour moduler l'agencement des menus et fonctionnalités selon les habitudes de maniement du conducteur. Evidemment, l'auto est connectée et sera régulièrement mise à jour, sans supplément tarifaire.

Les concepteurs de l'auto ont tenu à réduire le nombre de boutons sur la planche de bord au strict minimum. Ici, la commande de transmission :

[Image: 400624_2021_Ford_Mustang.jpg]

La série spéciale "First Edition" concoctée par Ford pour célébrer le lancement du modèle est déjà totalement vendue (sans que le constructeur ne dévoile le nombre d'unités alloué).

[Image: ford-mustang-mach-e-04.jpg]

[Image: ford-mustang-mach-e-05.jpg]

En année pleine, Ford espère écouler 50 000 unités de ce tout nouveau SUV 100% électrique. Pour la France, les tarifs démarrent à 49 990€ hors bonus. La version GT à la puissance majorée et l'autonomie étendue débutera à 69 500€, toujours hors bonus. L'auto est déjà disponible à la commande moyennant le versement d'un acompte de 1000€, pour des livraisons qui débuteront à l'été 2021.

La cible toute désignée de ce Ford Mach E, c'est bien évidemment la Tesla Model Y, SUV qui sera lancé... en 2021.
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#8
Franchement, l'extérieur est pas mal.
Répondre
#9
La Y a du souci à se faire en effet, y compris au niveau tarif.

Pas fan de la planche de bord cependant, je comprends pas cette volonté de ne pas intégrer ces tablettes, sans même parler d'ergonomie (elle semble très verticale). Mais la Y ne marquera pas plus de points sur ce point.
Répondre
#10
Ou alors, aller au bout du concept, et proposer une tablette amovible (comme les 3 écrans arrières de la nouvelle Flying Spur).
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#11
Le look extérieur est plutôt sympa, mais par contre, cet écran au milieu du tableau de bord, c'est juste horrible, une vraie verrue!!! Colere
Répondre
#12
Au-delà du choix de l'appellation, regrettable à mon sens, je trouve ce véhicule intéressant même s'il s'agit d'un SUV.

Une proposition qui semble cohérente et aboutie, venant d'un généraliste comme Ford, je trouve ça vraiment bien.

Reste à voir si les effets de l'inflation transatlantique seront aussi désastreux que d'habitude  Colere ...
A l'attraction de la Cat' résister il faut.
Très fort me montrer je dois.
A NLV jamais ne dois aller...
Répondre


Atteindre :