Avenir des sports mécaniques
...CO2, pollution, diabolisation...
#1
Ce matin je découvre l'annonce de VW qui cesse toute activité dans les sports mécaniques (thermiques) :

https://www.motorsportmagazine.com/news/...t-activity

Il y a quelques jours, Citroën à profité du départ de Sébastien Ogier pour annoncer la fin de son engagement en WRC :

https://www.rallye-sport.fr/citroen-raci...te-le-wrc/

Il n'y a pas comme un odeur de fin d'époque qui flotte ? Noexpression
Répondre
#2
VW, ce sont les soubresauts logiques du dieselgate, et le besoin du groupe de rattraper son retard et son déficit d'image dans l'électrique.

Citroën, c'est l'opportunité d'un truc qui couvait, Carlos Tavarès ayant de longue date appelé de ses vœux un retour de PSA en endurance (mais le groupe n'avait pas réellement les moyens de s'impliquer dans les 2 disciplines).
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#3
Y'aura toujours les compétitions historiques Bien
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#4
c'est clair que ça pue, et quant on voit les mentalités , y compris de passionnés , on se dit que c'est vraiment mal barré (entre autre pour tout ce qui se déroule "hors circuit")
Répondre
#5
Le retrait de PSA en Rallye s'accompagne d'un retour en WEC, donc pas un retrait du sport Auto.
Hier après avoir vu la course DTM x Super GT, sachant que les règlement s'harmonisent l'an prochain, vu le spectacle je pense que ça va donner grave Smile

Et même si les DTM ont abandonné le V8, qu'est ce que ça gueule!! A s'en hérisser tous les poils du corps Smile

Et en effet le sport auto historique ne s'est jamais porté aussi bien, il suffit de faire un tour à Goodwood pour s'en convaincre.
Répondre


Atteindre :