Morgan Plus 4 2020
Légende roulante
#1
C'est assez original, vous en conviendrez, de publier dans le forum des anciennes une auto fabriquée en 2019, aussi discrète que rare sur nos routes européennes. Mais, le modèle étant pratiquement inchangé depuis un demi-siècle, je pense que le classement dans la rubrique "anciennes" n'est pas usurpé. Et puis, comme pourrait le revendiquer le slogan de la marque, "on ne frêne pas le progrès !".

[Image: 01-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

L'auto pourrait être ironiquement décrite comme "ayant été conçue par des menuisiers morts depuis longtemps". L'auto sans compromis du XXIème siècle, avec l'Ariel Atom, c'est sûrement elle. Les 2 trouvant naissance outre-Manche, ça me fait douter sur la réelle utilité du Brexit, tout d'un coup. Et puis la rédaction de ce billet m'a permis de percer le secret de la carrosserie dénudée de la petite sœur au cœur japonais : l'Ariel prenant naissance un peu plus à l'ouest encore de l'île britannique, les vents dominants ont sûrement fait s'envoler les panneaux de carrosserie lors de la sortie du hangar du premier prototype...

La conception de cette Morgan remonte au début des années 50, le modèle originel dont elle découle a été lancé en 1936 (la marque elle-même est née en 1910). Parmi les innovations majeures ayant émaillé la vie de l'auto (accrochez-vous, ça décape), on trouve :
- la galvanisation du châssis en acier (si tu as un abri de jardin en acier)
- le traitement préventif des bois de frêne contre les vers à bois (si tu as un abri de jardin en bois) ; ce traitement est basiquement réalisé au cuprinol (une lasure pour abri de jardin que tu peux trouver sur Amazon si ta femme s'appelle Morgane et qu'elle est alcoolique), de série

Après ce bref passage d'intense ingénierie automobile, revenons à nos moutons pour contempler cette ligne intemporelle :

[Image: 05-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Au départ, Henry Frederick Stanley Morgan (qui n'a pas fondé de banque durant une hypothétique seconde vie américaine), le fondateur de la marque (ingénieur ferroviaire de son état) prit une décision que Pôle Emploi n'aurait pas forcément cautionné : il a démissionné, pour assouvir une irrésistible envie de concevoir son propre tricycle. Sa motivation ? Aussi saugrenu que cela puisse paraître, elle était toute simple : le plaisir. Et c'est bien ce qui continue encore aujourd'hui de guider les principes de conception des modèles de la marque : plaisir de regarder, plaisir de toucher, plaisir d'écouter... en un mot, plaisir de conduire. Las (ou pas), à la fin des années 30 le Royaume-Uni a mis fin à l'avantage fiscal des tricycles, signant leur arrêt de mort. Sieur Morgan s'enquit donc de concevoir un... quadricycle (logique), et voilà comment celle qui allait devenir plus tard la Plus 4 vit le jour. Comme quoi, des fois les taxes accouchent de beaux enfants !

La production de l'auto a démarré en 1936, mais elle ne devint "Plus 4" qu'en 1950 (entre-temps, l'usine a été réquisitionnée pour produire des obus dans le cadre de l'effort de guerre). Pourquoi "Plus 4" me demanderont très justement les plus casse-couilles perspicaces d'entre vous ? Simplement parce que, par rapport au châssis originel de la "Four / Four" de 1936 (littéralement, "4 roues, / 4 cylindres"), celui-ci est 4 pouces plus large, au simple bénéfice de l'habitabilité (vous voyez, déjà à l'époque le gabarit des autos enflait plus vite que l'ego des gauches en plein Front populaire).

Cette auto flatte les 5 sens... de la matière :
- l'acier
- le bois
- l'aluminium
- le cuir
- le caoutchouc (faut bien des pneus et des durites)

[Image: 04-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

L'auto est assemblée à Malvern, un coin si paumé et pluvieux du sud-ouest du Royaume-Uni que les ingénieurs de la marque consacrent la totalité de leur temps de cerveau disponible à perpétuer la vie de ce monument automobile :

[Image: factourheader.jpg]

A noter : chez Morgan, le taylorisme est resté à la porte d'entrée, point de chaîne de montage. Et tout est fait à la main, par à peine 200 salariés. D'ailleurs l'usine se visite, si vous passez dans le coin, sans obligation d'achat. Dark' peut louer une 504 pour vous y emmener (mais pas nécessairement vous en ramener).

Cette auto est un anachronisme rafraîchissant qui me fait dire que non, tout n'était pas mieux avant, mais que malgré cela certains plaisirs passés sont encore très au goût du jour :

[Image: 15-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Ici plus qu'ailleurs, la fonction crée la forme. La carrosserie est dessinée selon 2 objectifs :
- refroidir le moteur sans jamais protéger le conducteur
- permettre à l'air de dessiner de jolies courbes autour de fines feuilles en acier ondulé

[Image: 06-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

L'auto est motorisée par un bloc Ford de 2 litres de cylindrée, délivrant 154 chevaux pour 201 Nm de couple. La boîte de vitesses est empruntée à Mazda (la même que les MX-5 NC 1.8), et compte 5 rapports. Ainsi gréée, l'auto atteint les 189 km/h, et l'autonomie profite du poids plume (927 kg à sec) pour atteindre 800 kilomètres, sans se priver au volant.

Ceci dit, s'il vous en manque, Cosworth (autre petite marque britannique de caractère, qui fait figure de jeunette à côté de Morgan, puisqu'elle a été créée en 1964) peut vous en remettre un peu, et sait porter la puissance à 225 chevaux sans artifice turbalistique (prévoir une rallonge budgétaire d'environ 12000 euros tout de même, mais pour ce prix tout est changé ou presque).

[Image: 25-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Comment ne pas fondre en apercevant cette silhouettette dans le rétroviseur ? Chacune des 2 rangées de 29 grilles d'aération disposées sur le capot est façonnée à la main :

[Image: 09-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

En 2016, la marque a tenté un sursaut de modernité en proposant des projecteurs avant à LED, mais face à la bronca que l'initiative a soulevé auprès des clients - propriétaires - passionnés - ayatollahs de la marque, les traditionnelles ampoules H7 protégées par des vitrages à réflecteurs complexes sont revenues sous forme d'option gratuite :

[Image: 12-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Ici, point d'artifice bicolore ou de surenchère de taille : les jantes sont un bel et sobre exemple des - nombreuses - réussites stylistiques du mariage opéré pour mêler passé et présent, délicieusement enrobées par ces ailes absolument sublimes

[Image: 14-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Cette Morgan est britannique - et locavore - jusqu'au bout des bandes de roulement, chaussant des pneumatiques Avon, marque britannique fondée en 1885 et dont l'usine se situe (pour l'histoire avec un petit "h") à une centaine de kilomètres de l'usine Morgan. Si ce patronyme ne vous dit rien, sachez qu'entre les années 50 et 80, le manufacturier a tout de même fourni en boudins quelques écuries de Formule 1.

[Image: 19-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Nombreux sont les propriétaires participant à des rallyes historiques avec leurs Morgan, aussi la marque propose de série une préparation des portières pour accueillir les numéros :

[Image: 17-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Voici la seule capote que le Sidaction ne vous obligera jamais à porter, pour la raison essentielle que son maniement est si complexe qu'une fois installée, souvent l'averse est déjà terminée :


[Image: 18-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

C'est presque incroyable, mais vrai, il est encore possible de satisfaire aux normes d'homologation modernes tout en proposant un style ancien :

[Image: 22-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Pour cette fois, les canules ne sont pas un artifice, c'est même plutôt feu d'artifice ! Chacune d'entre elles rejette 102,5 grammes de CO2 par kilomètre (mais forcément un peu plus si, en sortant de l'usine, vous faites étape à Northampton, sachant que c'est sur la route pour rejoindre l'entrée du channel) :

[Image: 24-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Je pense qu'il n'y a pas plus belle et attirante invitation au voyage que cette portière ouverte sur un habitacle aussi soigneusement aménagé :

[Image: 26-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Le système de navigation se trouve tout à gauche sur la photo. Si si, regardez bien : c'est le vide-poche en cuir greffé sur la contre-porte, dans lequel vous pouvez glisser 1, peut-être 2 bonnes vieilles cartes routières (Michelin, de préférence, avec des petites lignes sinueuses jaunes, de préférence). Le coffre à bagages ? Quelle futile considération matérialiste, diantre ! Nous sommes entre gentlemen drivers, voyons !

Comme dirait Le Chouan, "ici point d'airbag, je meurs comme un homme !" :

[Image: 30-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

L'instrumentation centrale est analogique, et parfaitement lisible (quoique un peu alourdie par la double échelle sur cette version US), par le conducteur comme par la passagère (gare aux écarts !) :

[Image: 31-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Ici bis, point de double embrayage, mais un levier "à poigne" court agissant directement sur la boîte de vitesses, pour mieux "sentir" la mécanique :

[Image: 35-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Le pédalier à l'ancienne, articulé au plancher, demande dosage et précision :

[Image: 37-2020-morgan-plus-4-review.jpg]

Inutile de préciser que l'auto détient à ce jour, et pour quelques siècles encore, le titre de voiture de série la plus ancienne encore produite aujourd'hui.

J'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ce sujet que je n'en ai pris à l'écrire, tant l'auto s'avère attachante. En aparté, cette auto m'a fait penser à ce livre que j'ai lu l'été dernier, La vie solide, racontant l'expérience d'un homme qui, se destinant à devenir avocat après des études de droit, a finalement bifurqué vers un CAP pour devenir charpentier. Il y raconte le rapport charnel et sensuel à la matière "bois", et plus généralement les savoir-faire manuels si précieux qui se perdent. A sa façon, Morgan fait vivre ce patrimoine immatériel de l'humanité : savoir construire de très belles autos en bois.
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#2
Merci Tib

Putain le pédalier, on dirait qu'il a 50 ans Dents
(50 ans de vécu, pas juste de conception)


Donc Chez Morgan y'a la Plus Four avec son vieux châssis, la Plus Eight qui a récupéré le châssis alu des Aero mais gardé le look à l'ancienne....et y'a toujours un V6 disponible ?
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#3
(11-26-2019, 07:17 PM)Martini a écrit : Putain le pédalier, on dirait qu'il a 50 ans Dents
(50 ans de vécu, pas juste de conception)

En fait, le pédalier est la seule pièce de l'auto qui n'est pas réduite en miettes en cas de choc frontal. Cela permet à Morgan de les récupérer, et de les remonter sur des modèles neufs, discrètement. Une sorte d'économie circulaire à la sauce anglo-saxonne (et Dieu sait que les anglo-saxons ne sont pas doués pour les sauces en particulier, et pour la cuisine en général).


Ph34r
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#4
(11-26-2019, 07:17 PM)Martini a écrit : Donc Chez Morgan y'a la Plus Four avec son vieux châssis, la Plus Eight qui a récupéré le châssis alu des Aero mais gardé le look à l'ancienne....et y'a toujours un V6 disponible ?

La Plus 6 est motorisée par un IL6 d'origine BMW (le 35i), dans sa configuration 340 chevaux.
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#5
J'ai fait un tour sur le site web :y'a Plus 6 et Roadster (qui a un V6), y'a Plus 4 et 4/4
Donc quatre bagnoles pour deux "segments"

Pas de Plus 8 et pas d'Aero  Voyons
Donc zéro bagnole sur ces deux autres "segments"
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#6
Gamme parfaitement lisible, sûrement imaginée par Nigel Garage !
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#7
Plus d aero, il n y a plus de V8 BM disponible. Le chassis ne sera pas reutilisé

Ensuite la grande nouveaute c est la 6 en ligne, moteur BM, nouveau chassis alu (Rien a voir avec le chassis des trads). Ca fait 320CV ca a l air de tres bien marcher

Puis pour la gamme des traditionnelles, il ne restait que le 1600 et le deux litres

La WLTP fait basculer ces modeles dans des montants de taxes i,imaginables et ne seront plus importés

Il est probable que la 6 en ligne va etre decline en 4 cylindres a terme, signant la disparition des traditionelles, sauf en UK, pasqu ils ne font rien comme les autres et que de toute facon, maintenant ils sont une grande nation independante, enfin pas encore, mais bientot, a terme, en fait mais peut etre pas

Morgan n est plus un constructeur familial, la societe a ete vendue a investindustrial, un fond italien qui a des ronds dans Aston, a possédé Ducati etc........

Je vous passe les declarations de la famille Morgan qui est enthousiaste a l idee de voir investindustrial prend en main les renes de la societe et apporter son savoir faire et sa capacite strategique, tandis que les italiens se felictent de l ADN de lamarque et gnagna

Ceci etant, bel article Tib, bien ecrit, amusant, sympa, belle plume
Trompettes de la renommée, vous etes bien mal embouchées
Répondre
#8
Tib maintenant il faut que tu fasses un article sur la nouvelle plus 6 qui elle est une vraie ( r )évolution technique.
Citation :J-L : Le Génépi ça pousse à 1600.

Phil HPC : Je m'en fous moi je roule en 2L
Répondre
#9
Je ferai un billet commun avec la Supra.
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#10
(11-26-2019, 08:44 PM)darkvador a écrit : Je vous passe les declarations de la famille Morgan qui est enthousiaste a l idee de voir investindustrial prend en main les renes de la societe et apporter son savoir faire et sa capacite strategique, tandis que les italiens se felictent de l ADN de lamarque et gnagna
Dents

C'est un peu dommage de pas avoir un seul gromoteur m'enfin Pamafote
[Image: KxrXNtJ.png]  If everything feels under control you are just not driving fast enough.
Répondre
#11
(11-26-2019, 08:52 PM)Tib a écrit : Je ferai un billet commun avec la Supra.

C'est surtout son nouveau châssis qui est incroyable !
Citation :J-L : Le Génépi ça pousse à 1600.

Phil HPC : Je m'en fous moi je roule en 2L
Répondre
#12
Tres belle présentation,  y a pas à dire, tu t'améliores,  à moins que cela soit le fait de déjeuner avec des hommes de qualité  ?
Voyons
Répondre
#13
Je n'ai vu que 2 hommes autour de la table. Tu sais qui étaient les 4 autres ?
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre
#14
En effet, superbe topic, un réel plaisir à te lire !!  Bien
Et quelle voiture !! Superbe, indémodable !! Love
Répondre
#15
Ecoute, ça fait 12 fois que je me relis, et je dois reconnaître que c'est foutrement bien écrit.
You can't live at all, unless you can live fully, now
Répondre


Atteindre :